Les Patines : enduits et sous-couches

La patine est une technique ancestrale qui, avec des pigments naturels, faits d’ocre principalement, et des produits de tous les jours, permet de créer sur les murs et les meubles des effets de nuance et de matière. Mais avant de réaliser les nombreuses techniques de patine, il faut bien préparer le support pour qu’il soit parfaitement plan et appliquer une ou plusieurs sous-couches faites d’enduit, de gesso ou de chaux. Les patines ne se posent pas sur du papier peint; si le support en est recouvert, il faudra l’enlever.

Le Gesso :

Le gesso est un enduit que l’on applique comme sous-couch pour une patine. Il donne uau support un grain d’une grande finesse permettant un polissage lustré. On trouve dans le commerce du gresso acrylique mais celui qu’employaient nos grand-mères etait fait maison et très faciel à réaliser.

Recette du gesso tradionnel:

Mettre 15 cuillerées à soupe de colle de peau de lapin en poudre à sdissoudre dans un litre d’eau. Laisser reposer pendant 12 heures. Faire chauffer ensuite la préparation au bain-marie , puis la mélanger avec 750 g de blanc de Meudon. Continuer la cuisson et retirer du feu juste avant l’ébullition.

Le Blanc de Meudon

Ce produit très ancien est issu des carrières de craie du bassin parisien, notamment celles de Meudon.
Le Blanc de Meudon est une poudre blanche très fine, faiblement alcaline et un peu abrasive contenant essentiellement des particules de carbonate de calcium.
Outre ses utilisations en peinture, le blanc de Meudon était autrefois utilisé pour nettoyer et faire briller bon nombre de surfaces comme le cuivre, l’étain, l’argenterie, le laiton, le verre, l’acier inoxydable, la faïence, le plastique et même le marbre.
De même pour éliminer les traces sur un miroir, il suffit de le nettoyer avec un mélange de blanc de Meudon et ds copeaux de savon légèrement dilués avec 1 cuillerée d’ammoniaque.

Recommandé pour vous