A bas les taches !

Vous avez beau faire attention, veiller à l’entretien quotidien de votre intérieur, rien n’y fait : un jour ou l’autre, la tache survient, inattendue, déstabilisante. Car pour y remédier, et choisir le bon détachant, il faut savoir de quelle nature est la tache et de quoi est faite la surface où elle est apparue. Les quelques conseils présentés ici vous permettront de faire face aux cas les plus fréquents.

Le Café :

Des taches de café sur du marbre sont plus faciles à éliminer si elles sont fraîches : les essuyer avec de l’eau tiède savonneuse (savon noir de préférence) et les rincer à l’eau pure; après séchage les faire briller avec de la cire incolore.
Pour du café renversé sur une table en bois verni ou ciré, en général la tache fraîche sitôt essuyée ne laisse pas de trace. Si la tache persiste, la frotter avec un chiffon très propre mouillé avec un peu d’eau oxygénée à 12 volumes, poncez le bois légèrement, puis le cirer à nouveau.

 

Le Sang :

Vous viendrez à bout des taches de sang sur un matelas en enduisant la tache d’une pâte épaisse faite avec de l’amidon et de l’eau. Recouvrir l’emplacement taché, le laisser bien sécher , puis le brosser. Recommencer jusqu’à la disparition de la tache.

« Mes Recettes préférées »

  • Un bouchon de liège ? Il retire les taches d’eau sur les toiles cirées.
  • La mie de pain ? Elle efface les taches de doigts sur les portes et les papiers peints.
  • Un morceau de sucre ? Très légèrement imbibé d’eau , il permet d’enlever les traces de brûlures sur un tapis ou un divan recouvert de tissu.
  • Même la boue peut servir : si vous n’avez rien d’autre pour éliminer une tache de cambouis, utilisez de la boue, puis lavez la surface traitée pour retirer la boue.

La bière :

De la bière renversée sur le tapis ou la moquette? Tamponnez le sol avec beaucoup d’eau gazeuse et un coton, puis l’essuyer avec de l’alcool à 90°.
Sur un meuble ? Essayer avec un peu d’eau ammoniaquée.
Mais la bière blonde froide sert aussi à laver les dentelles noires et à donner du brillant aux feuilles des plantes vertes. Chaude, elle donne du brillant aux étains.

 

Le Mercurochrome :

Les redoutables taches rouge vif du mercurochrome ne sont indélébiles que sur le papier peint. Si des gouttelettes tombent sur un carrelage de faïence ou un revêtement de marbre, l’essuyer , lessiver à l’eau chaude avec un détergent, les rincer à l’eau froide javellisée, puis laisser sécher et faire briller avec un chiffon de laine.

Sur un tapis de laine, laver le tapis à l’eau froide, le tamponner avec de l’alcool à 90° et un coton, le rincer à l’eau froide javellisée, puis une dernière fois à l’eau pure.

Sur du cuir, préparer une pâte avec de l’essence et de la terre de Sommières, loin de toute source de chaleur,  la déposer sur la tache, laisser reposer 15 minutes, essuyer et faire briller l’ensemble avec une crème nourrissante.

L’encre :

Vous laissez tomber des gouttelettes d’encre sur le tapis du bureau ? Éponger le surplus avec un buvard ou de la ouate de cellulose, puis tamponner avec du lait chaud , non bouilli.

S’il s’agit d’encre noire, poudre du gros sel humecté d’au, laisser agir puis éponger et essuyer.

 

L’alcool ou le vin

Les éclaboussures d’alcool ou d’apéritif sur le tapis ou la moquette se traitent avec de l’alcool à 90° puis de l’eau. Sur du bois ciré, intervenir avec de l’essence de térébenthine, puis cirer le bois à nouveau. Sur un canapé en cuir, du vin renversé s’essuie rapidement. Tamponner ensuite avec de l’eau tiède puis du white-spirit; cirer enfin à nouveau le cuir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *