Chiffons et attrape-poussières

Ennemies d’un intérieur bien tenu, les poussières de toutes sortes sont d’autant plus importunes qu’elles sont impalpables, volettent ici et là et ternissent jour après jour le mobilier. Si l’aspirateur en vient généralement à bout, nombreux sont les cas où le chiffon reste l’arme ultime. Il existe aussi plusieurs façons de mieux attraper la poussière, ou d’éviter qu’elle se dépose trop souvent en faisant naître des taches ou des salissures.

Le neuf et le vieux :

Les chiffons à poussière neufs sont loin d’être aussi efficaces que les vieux chiffons récupérés dans un torchon usé, une vieille chemise de nuit déchirée, un pull en laine ou en coton hors ‘usage. Lorsqu’on achète un chiffon à poussière , surtout s’il est taillé dans un tissu synthétique, prendre soin de le faire tout d’abord tremper dans un mélange à part égales d’eau et de glycérine, puis le laisser sécher? Ainsi , les poussières adhéreront plus facilement sur le tissu et les meubles brilleront davantage.

Poussières et humidités :

Si la poussière est présente un peu partout dans la maison, entre les portes et les fenêtres, elle provoque des taches parfois gênantes dans la cuisine et la salle de bains. Là où il y a de l’eau ou de la graisse, la poussière s’y colle aussitôt. Prendre l’habitude d’essuyer avec un chiffon propre et sec, avec éventuellement un détergent, les plans de travail, l’évier et la paillasse, la baignoire, le carré de douche et le lavabo, dès que des taches d’eau ou de graisses y font leur apparition.

Un chiffon plus efficace : Les chiffons secs, pour toutes les surfaces plastifiées, l’émail, le formica,etc…, ont le défaut de soulever plus de poussières qu’ils n’en ramassent : pour les rendre plus efficaces, il faut les plonger,bien propres, dans un mélange à parts égales de vinaigre blanc et de paraffine.

La chasse aux poussières :

La poussière a tendance à s’accumuler dans certains endroits difficiles d’accès, recoins de meubles, bois sculpté ou tourné,voire grilles de ventilateurs : utiliser pour les dépoussiérer, au lieu d’un chiffon, un pinceau propre à laver et à réserver à cet usage.

Garder ses bas en Nylon :

Rien de tel pour dépoussiérer les meubles, et mêmes certains sols, que de conserver ses vieux bas en nylon : en faire un bouchon, les frotter sur soi-même pour accroître l’électricité statique, puis s’en servir aussitôt. La poussière et les poils d’animaux seront instantanément attirés et capturés.

Dépoussiérage plus facile : Le haut des placards ou le dessus des armoires constituent de véritables réceptacles à poussière: pour éviter un nettoyage fastidieux, étaler dessus une grande feuille de papier bien à plat. Elle recueillera toute la poussière. Il suffira ensuite de la jeter avec toute la poussière accumulée.

Des boiseries impeccables :

Le contact des doigts et la présence de la poussière en certains endroits de boiseries peintes en nuances claires produisent des traces que l’on peut éliminer facilement, au début, avec de la mie de pain pétrie en boule. Si les traces sont plus anciennes, il faut frotter avec une solution aqueuse de bicarbonate de soude au dixième.

2 Commentaires

  1. Cynthia Hermosa
    • admin